jeudi 15 novembre 2012

11 Novembre 2012 - Rando de Gahard

2 nouveaux chroniqueurs dans le Team. + les photos

Les faits suivant Fred (D):
Dimanche 11 novembre à Gahard, jour des poilus et des courageux vttistes moins poilus. Un beau dimanche froid et ensoleillé pleins de promesses de bosses et de boue. Les tenues chaudes étaient de sorties, il avait pas mal plut les jours précédents.

Nous sommes donc partis à 4 vers 8h30 pour 40km.

La première partie de cette rando est faite de côte, d’escalier en forêt, de boue. Les deux JC comme d'habitude en pleine forme ont menés l’allure jusqu’au premier ravitaillement au kilomètre 20. Ludo avait déjà chuté de nombreuses fois dans la boue (sans gravité) et moi un peu à la traine, pas trop en forme.

On continue donc, le parcours est un peu moins dur et une fois ravitaillé tout le monde se sent un peu mieux. C’est au kilomètre 30 que notre Ludo national tente une cascade inédite : le « soleil de Bourgbarré ». En sortie de bosse sa roue se plante dans un trou et monsieur passe au dessus de son vélo puis atterri lourdement sur son épaule et genou. Le voila tout blanc, allongé dans la terre et ne peut plus se relever. De gentils vttistes nous ont donné une couverture de survie pour l’envelopper et ont appelé les pompiers. On le relève et on le guide jusqu’à un premier véhicule de pompiers (voir les photos du mourant) puis un second l’a emmené aux urgences à Saint Grégoire. L’assistance a ramené son vélo au départ (avec une fourche cassée quand même) et nous, on a coupé par la route pour rejoindre Gahard 7km plus tard. Fin de l’aventure à 12h et 1 barré de moins pour le reste de l’année (épaule luxée et bobos au genou). Le père ludo n’a plus qu’à faire le « vendée globe » sur son ordi pour les prochaine semaines…

Les faits suivant JC(P):
Tout avait bien commencé de bon matin. Nous étions 4 au départ à Gahard avec JCP, JC, Fred D et Ludo motivé pour faire 45 kilomètres. Météo clémente température fraîche et terrain humide.
Très vite nous sommes arrivé sur un terrain technique dans des sous bois plutôt vallonnés. On a put observer assez vite les limites technique de chacun pour descendre des escaliers en rondins de bois. Tout le monde était assez raisonnable pour ne pas terminer à l'hôpital....
Nous sommes arrivé au premier ravito après 20km, on en a bien profité pour reprendre des forces parce qu'il fallait se rendre à l'évidence que ce serait le seul!!!
Les hostilités ont commencé après une accélération de ma part (JCP) en arrivant dans une partie des bois de Liffré inconnu pour ma part et très intéressante avec une descente bien technique et de bonnes bosses.
Seul en tête je m'élançait dans les "hoops" bien connue des bois de Liffré. au bout de ceux-ci je décidait d'attendre mes camarades. 2 min plus tard ne voyant personne je commençait à me dire que j'avais des jambes de feux, 5 min de plus et il fallait me rendre à l'évidence qu'un problème était survenu.
Je rebroussait chemin pour retrouver mes camarades, en voyant Ludo avec une couverture de survie sur le dos, il fallait se rendre à l'évidence que cette fois-ci Ludo n'avais pas vu venir la chute comme il en a largement l'habitude. Il était pas beau à voire notre Ludo (Voir photo) une épaule en vrac après un beau soleil, impossible de remonter sur le vélo, nous étions donc contraint à appeler les secours.

Je laisse Ludo raconter la suite de sa rando, il en profitera ainsi pour donner des nouvelles sur l'évolution de son état.

En espérant revoir au plus notre Ludo sur son vélo. Cela permet à tout le monde de se rappeler que la pratique du VTT comporte des risques même pour les tout meilleurs... Soyez prudent.





Réalisé sans trucage mais avec un peu de cinéma...(cliquez)

4 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Allez Ludo, donnes-nous des nouvelles...

    RépondreSupprimer
  3. Je donne des nouvelles de Ludo : il va bien et peut même retourner au travail !
    Il sera ce soir sur la piste de danse de la soirée foot ... mais pas de photos ...

    RépondreSupprimer